Wilis

Installation chorégraphique in situ, 2014, 40'

En s'appropriant Giselle, un classique des ballets romantiques, Nicole Seiler délaisse une nouvelle fois la scène pour envisager un format aventureux. C'est plus précisément le deuxième acte que la chorégraphe a voulu restituer solon sa propre relecture de l'oeuvre. Il est tard dans la forêt, des ombres transparentes, pâles - les Wilis - fiancées mortes abandonnées par les hommes qu'elles aiment sont prêtes à se venger. L'amour de Giselle permettra-t-il aux spectateurs perdus dans les bois de survivre, comme jaids le duc Albert? Ce nouveau projet fait appel aux plus récentes technoloies et de la motion capture pour créer un mystérieux ballet d'ombres et de lumières.

concept, chorégraphie: Nicole Seiler
danse (filmée): Ai Koyama
lumière: Florian Bach
musique: Stéphen Vecchione
direction technique, vidéo: Vincent Deblue
vidéo 3D: Simon Broggi
stagiaire: Vanessa Gerotto
administration: Cristina Martinoni
diffusion: mm – Michaël Monney
coproductions: far° festival des arts vivants Nyon
Cie Nicole Seiler
soutiens:

Ville de Lausanne
Etat de Vaud
Pro Helvetia
Corodis